Ne rien prévoir, sinon l’imprévisible, ne rien attendre , sinon l’inattendu
— Christian Bobin

Dans cette collection, les photos racontent le tissage intime entre mystère et antagonisme. Un Voile de mystère, des oppositions théâtrales ou timides qui ont su nourrir mes interrogations. 

Cette collection est à envisager dans son ensemble (diptyques /triptyques). Fenêtre sur un monde coloré, abstrait et fantasmé autour de mon univers artistique. C'est une mise à nue sans pudeur.

Complètement happée par la forme de vérité que nous offre le monde sauvage, ne sachant plus vraiment qui observe qui, on se laisse entrainé dans leur histoire, dans leur instinct, dans leur survie...

L'Art du minimal, tout est dit.

La photographie, à mon sens, est avant tout un témoignage. À l'heure où la fragilité environnementale est mise à l'épreuve, j'aime à témoigner de tous ces cadeaux visuels qui ont croisés mes errances. 

Les textures ont leur part de mystère. Elles nous décrivent les prémisses d'une histoire prometteuse, nourrie de détails et de couleurs...

L'influence des grandes villes du monde sur notre perception du graphique, de la symétrie, l'urbain au service de l'esthétisme.